Les 2sapat croquent les mots à la salle Po de Mayenne

Le jeudi 11 mai, la classe de 2SAPATM a participé au salon Croq’Les Mots Marmots entre 9h et 12h. En effet, leur présence est en lien avec leur participation au projet « Du corps à l’ouvrage » dont la finalité est de lire des histoires aux enfants à haute voix. C’était donc le jour « j » pour 5 groupes sur les 8 constitués. Ainsi, chaque groupe a présenté son travail devant des enfants âgés entre 3 et 6 ans et scolarisés dans différentes écoles du département. Chaque groupe a lu 3 histoires ainsi que chanté plusieurs comptines. Ils ont également très souvent ajouté des accessoires pour rendre leurs histoires plus vivantes. Face à eux, ils ont trouvé des enfants très attentifs qui, souvent, en redemandaient ! Quant aux lycéens, ils sont repartis enchantés et cette expérience a rassuré les 3 derniers groupes qui doivent présenter leur travail la semaine prochaine au RAM et à la Maison de la Petite Enfance.

Voici quelques témoignages d’élèves par rapport à cette journée :

– «Projet très intéressant, bonne expérience, j’ai bien aimé »

– «C’était bien et enrichissant. Beau projet, bien organisé. »

– « On s’investit, on veut faire plaisir aux enfants. »

– « Malgré le stress, j’ai pu me calmer et j’ai adoré raconter des histoires aux enfants. »

– « C’est un plus pour notre vie future. »

– «Superbe expérience, je suis très heureux d’avoir pu faire ce projet ; un salon très beau. J’aimerais le refaire et c’est quelque chose qu’il faut renouveler pour les années suivantes. »

– «J’ai vu les enfants nous regarder avec admiration pendant la lecture des livres. »

– « J’adore les enfants, c’est vraiment un public adorable qui sait se montrer respectueux du travail des autres malgré que ce ne sont que des enfants. Je remercie ma professeure principale, Sandrine et les bibliothécaires de nous avoir accompagnés, soutenus et aidés à réaliser ce projet. Merci aux classes de maternelle de nous avoir écoutés et félicités. C’est un autre contact, une discussion qui passe par un livre. »

Merci à Mme Dauvé pour la rédaction de cet article.

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*