Des contes pour un passé qui s’estompe

Ce mardi après-midi 20 février, la classe de Seconde SAPAT de Mayenne a restitué son travail sur le projet « Ecoute et conte » aux résidents de la maison de retraite la Providence à Mayenne. Pendant une heure quinze environ, les élèves ont présenté soit des contes numériques soit des contes oraux à partir des histoires de vie de ces personnes. A la fois excités et anxieux, les jeunes ont tenu leur rôle avec sérieux et ont terminé leur prestation avec beaucoup de satisfaction. Quant aux résidents, ils ont montré leur enthousiasme par de multiples applaudissements et félicitations adressés aux élèves. L’après-midi s’est achevée autour d’un goûter convivial pendant lequel les sourires et les rires étaient au rendez-vous.

D’ailleurs, l’un des résidents, Monsieur Pottier, féru d’écriture, avait préparé ce petit discours pour les élèves :

« Pour cette rencontre, merci dirigeants et étudiants de Rochefeuille d’avoir crayonné toutes et tous ces quelques feuilles. Sur les métiers et difficiles parcours des aînés par les difficultés de leur vie chèrement animée, combien avez-vous eu à disséquer et corriger pour cueillir le contact de la vérité. Transformer le parcours de leur vie en feuilleton pour en saisir parfois une magnifique leçon sans savoir trouver l’air d’une chanson à reprendre à l’unisson. Puiser et gratifier un conte, où en ce jour en éveil on raconte, c’est faire revivre un passé qui s’estompe.

Dans le défilé des jours qui se décomptent, joli parcours pour les mémoires où dans le fil de vie reste un maigre savoir qui réveille parfois un soudain espoir.

La luminosité sur leur visage le laisse entrevoir. Il en sort aujourd’hui le reflet d’un miroir.

Merci l’école Rochefeuille pour ce travail constitué et très bien composé pour les aînés de la Providence. »

En tant que professeure principale, je tiens à féliciter les élèves pour leur implication sérieuse pendant toute la durée du projet. Je suis très fière de chacun d’entre eux. Ils ont souvent douté sur leurs capacités de conteur, alors que cet après-midi leur enlève tous leurs doutes et leur permette d’avoir pleinement confiance en eux. Et pour finir, petit clin d’œil à Chloé qui, malade, n’a pas pu accompagner son groupe.

Merci à Madame Dauvé pour la rédaction de cet article.

 

Share This Post On

1 Comment

  1. What’s up all, here every person is sharing these experience,
    so it’s good to read this website, and I used to visit this
    web site daily.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*